Aller au menu | Aller au contenu

En quelques mots

Le projet des Entretiens Albert-Kahn est né de la volonté de Patrick Devedjian, président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine, de favoriser une réflexion transversale sur les grandes questions de société, en particulier celles liées à la mondialisation.

Les Entretiens Albert-Kahn proposent :

  • les Entretiens Albert-Kahn, rencontres entre les élus, les agents et les partenaires du Département pour réfléchir de manière décloisonnée et transversale à des sujets de prospective socio-économique et politique; ces conférences sont podcastées et font l'objet de publications ;
  • les Entretiens Albert-Kahn "internes", rencontres destinées aux élus et aux agents du Département pour approfondir des sujets de management et d'innovation ;
  • les Entretiens Albert-Kahn "hors les murs" en partenariat avec des associations ou des institutions en dehors de la Maison Albert-Kahn pour toucher un public plus varié ;
  • les expérimentations en matière d'innovation sociétale (tiers lieux, économie collaborative, renouveau du travail social, agriculture urbaine, évolutions des modes de vie, etc.) qui sont conduites en amont des politiques publiques du Département et lui permette d'anticiper et de s'adapter aux évolutions de la société.

Comment les villes se transforment-elles à l’échelle planétaire ? En quoi l’innovation participe-t- elle de l’attractivité et de la performance des territoires ? Y a-t-il des déterminants culturels intrinsèques dans les dynamiques d’innovation des territoires créatifs ?

Cet Entretien Albert-Kahn a donné une grande place à la dimension internationale. Car la clé dans l’innovation comme dans l’attractivité d’un territoire est bien dans cette articulation entre le global et le local.

Cette journée a été l'occasion également de définir un écosystème innovant et préciser les lieux emblématiques dans le monde. Ainsi que le rôle que peuvent jouer les gouvernances politiques, qu’elles soient régionale, départementale, métropolitaine ou encore celle d’un quartier d’affaires comme Paris La Défense.

Pour y répondre les contribution de Michel Saloff-Coste, directeur scientifique de l’Institut international de prospective sur les écosystèmes innovants de l’université Catholique de Lille et de Lyon , Katayoune Panahi, directrice générale des services du Département des Hauts-de-Seine, Marie-Célie Guillaume, directrice générale de Paris La Défense et Vincent Gollain, directeur du département économie de l’IAU Île-de-France.

En plus de la matinale d’exposés et de débat, un atelier collaboratif s'est déroulé dans l'après-midi afin de réfléchir aux actions qui viendront renforcer l’écosystème innovant des Hauts-de-Seine.

 En ligne le cahier à consulter