Aller au menu | Aller au contenu
Gestion de la Relation Client par Julie Smith, directrice générale adjointe du pôle Organisation, Évaluation et Méthodes du Département des Hauts-de-Seine

En quoi le numérique favorise-t-il de nouvelles formes de relations avec les citoyens et comment impacte-t-il les services de proximité ?

La proximité est une des valeurs fortes de l’action départementale.

Le numérique peut contribuer à mieux servir les citoyens, en mettant à disposition des informations de manière permanente, en répondant plus rapidement aux questions, en créant de nouveaux liens entre les personnes et les institutions. Mais le numérique peut également créer de la distance avec certains publics. Le numérique peut même entraîner de la confusion lorsque les outils et processus sont défaillants ou inadaptés.

Déjà, Ivan Illich insistait sur le fait qu’une technologie peut libérer comme asservir l’homme.

Le partage d’expériences innovantes ainsi que la réflexion sur l’avenir des services de proximité ont été abordés et des réponses ont été apportées aux questions suivantes :

Quels sont donc les enjeux pour mieux répondre aux besoins de proximité des usagers ?
Quelles sont les remontées d’expérience et que nous disent-elles des évolutions à venir dans ce domaine ?
Comment l’administration peut-elle gérer « l’accélération sociale » et les différentes temporalités ?
Comment concilier les bénéfices et les limites du service digital ?

Les intervenants
« La Gestion de la Relation Client, un projet orienté vers la proximité et la qualité de service aux usagers » par Julie Smith
« La pratique sociale réinterrogée par le numérique » par Annie Roux-Catalano
« Open data vs expérience muséale, le cas du Musée départemental Albert-Kahn » par Valérie Perlès
« Pour une éthique de la proximité à l’ère numérique » par Pierre-Antoine Chardel