Aller au menu | Aller au contenu

En quelques mots

Le projet des Entretiens Albert-Kahn est né de la volonté de Patrick Devedjian, président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine, de favoriser une réflexion transversale sur les grandes questions de société, en particulier celles liées à la mondialisation.

Les Entretiens Albert-Kahn proposent :

  • les Entretiens Albert-Kahn, rencontres entre les élus, les agents et les partenaires du Département pour réfléchir de manière décloisonnée et transversale à des sujets de prospective socio-économique et politique; ces conférences sont podcastées et font l'objet de publications ;
  • les Entretiens Albert-Kahn "internes", rencontres destinées aux élus et aux agents du Département pour approfondir des sujets de management et d'innovation ;
  • les Entretiens Albert-Kahn "hors les murs" en partenariat avec des associations ou des institutions en dehors de la Maison Albert-Kahn pour toucher un public plus varié ;
  • les expérimentations en matière d'innovation sociétale (tiers lieux, économie collaborative, renouveau du travail social, agriculture urbaine, évolutions des modes de vie, etc.) qui sont conduites en amont des politiques publiques du Département et lui permette d'anticiper et de s'adapter aux évolutions de la société.
Photo : Département des Hauts-de-Seine

Le 12 avril dernier, s'est déroulé le 39e Entretien Albert-Kahn animé par Carine Dartiguepeyrou, secrétaire générale des EAK
Les outils numériques et de l’intelligence artificielle modifient en profondeur les compétences managériales, Cécile Dejoux, professeure des universités au CNAM et créatrice du premier MOOC universitaire, a proposé lors ce cette conférence des repères à la fois sur les fondamentaux de la civilisation numérique (valeurs, règles, langages, compétences), sur les fondamentaux du management mais également sur les nouvelles compétences stratégiques à acquérir.

L’IA change notre façon de travailler, mais aussi la productivité du travail et le tempo. Tout manager doit savoir maîtriser le rythme et  la collaboration en présentiel, à distance, avec des personnes et avec des robots.
« Les compétences deviennent plus importantes que le métier, note Cécile Dejoux. La maîtrise de la donnée est notamment essentielle car la guerre de l’IA se fait au niveau de la collecte et des banques de données. En raccourcissant les processus, l’IA est un formidable accélérateur de nos métiers : il faut intégrer cette culture. »

Cette conférence s'est composée en 4 temps :

  • comprendre les nouvelles règles de la civilisation numérique ;
  • appréhender les principaux changements au sein de l’organisation ;
  • prendre conscience des nouvelles compétences stratégiques managériales ;
  • mettre en place un plan d’action.

Pour en savoir plus 

À voir : « Les jeudis de Cécile » sur Youtube

À lire : Métamorphose des managers à l'ère du numérique et de l'intelligence artificielle, 2018, Pearson France.

À écouter : le podcast en ligne sur eak.hauts-de-seine.fr