Aller au menu | Aller au contenu

En quelques mots

Le projet des Entretiens Albert-Kahn est né de la volonté de Patrick Devedjian, président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine, de favoriser une réflexion transversale sur les grandes questions de société, en particulier celles liées à la mondialisation.

Les Entretiens Albert-Kahn proposent :

  • les Entretiens Albert-Kahn, rencontres entre les élus, les agents et les partenaires du Département pour réfléchir de manière décloisonnée et transversale à des sujets de prospective socio-économique et politique; ces conférences sont podcastées et font l'objet de publications ;
  • les Entretiens Albert-Kahn "internes", rencontres destinées aux élus et aux agents du Département pour approfondir des sujets de management et d'innovation ;
  • les Entretiens Albert-Kahn "hors les murs" en partenariat avec des associations ou des institutions en dehors de la Maison Albert-Kahn pour toucher un public plus varié ;
  • les expérimentations en matière d'innovation sociétale (tiers lieux, économie collaborative, renouveau du travail social, agriculture urbaine, évolutions des modes de vie, etc.) qui sont conduites en amont des politiques publiques du Département et lui permette d'anticiper et de s'adapter aux évolutions de la société.

Créé en 1916, le Comité national d'Études sociales et politiques (CNESP) est un forum des élites de la société. On y trouve 50 membres parmi lesquels des responsables politiques (Édouard Herriot, Paul Doumer…), de l'administration, de l'industrie (Louis Bréguet, André Michelin, Marcel Bloch-Dassault…), de la santé publique, de l'armée (les maréchaux Foch et Lyautey…), des syndicats, des Églises, etc...

Deux réunions par mois, en moyenne, se tiennent pour la plupart à la Cour de cassation de Paris. En 16 ans, 456 séances ont lieu.

Son but est de « grouper des Français représentatifs de toutes les opinions, de toutes les croyances et de tous les milieux, en  vue de l'Étude positive des questions d'ordre social et politique d'un intérêt général ».

Cette réflexion collective est relayée par la publication du contenu des exposés et des débats qui s'ensuivent. Albert Kahn fait distribuer gratuitement ces bulletins à des bibliothèques, ainsi qu'à une sélection de personnalités françaises et étrangères.

Pour obtenir plus d'informations sur le Comité national d'Etudes sociales et politiques, vous pouvez consulter le site Internet du musée Albert-Kahn.