Aller au menu | Aller au contenu

Ce séminaire s'est déroulé le 18 octobre 2012 à la Maison d'Albert Kahn à Boulogne

« Vivre ensemble » est devenu l'enjeu incontournable de notre société en pleine mutation. Nous quittons un monde sans savoir véritablement où nous allons. Dans ce contexte, les politiques peinent à définir les règles du vivre ensemble.

A l'ère de la mondialisation, la discussion entre universalisme et relativisme est à nouveau convoquée. Comment vivre ensemble sans nuire à la singularité de chacun, en intégrant et valorisant les différences quelles soient culturelles, ethniques, sexuelles, religieuses, générationnelles ou sociales ?

Il est plus facile de diviser que de rassembler sur des objectifs communs. A l'ère de l'individualisme, peut-on encore espérer construire un contrat social qui n'uniformise pas mais harmonise les diversités ? Comment concilier altérité et intérêt général ? Quels sont les enseignements que l'on retire des expériences sur les territoires ? A terme, quel vivre ensemble souhaitons-nous construire ?