Aller au menu | Aller au contenu

L'entretien s'est déroulé le jeudi 13 novembre 2014 à la Maison d'Albert Kahn.

Les nouvelles incertitudes du monde, la multiplicité des enjeux stratégiques et sociétaux, ainsi que la complexité de l'action collective exacerbent les attentes en matière de leadership dans les organisations. Qu'entend-on par leadership ? Est-ce une technique managériale sophistiquée diffusable sous la forme de best practice ? Ou bien est-ce un phénomène social qui échappe à toute forme de rationalisation ?

Dans cet Entretien Albert-Kahn, nous chercherons à problématiser la question de l'exercice du pouvoir dans les organisations, à nous interroger sur les limites de la rationalité organisationnelle et à essayer de repenser la façon de travailler ensemble à travers le concept de coopération.

Dans ce contexte, trois thématiques en particulier seront abordées :

  • Le leadership dans un contexte mondial
    La question du leadership dans les organisations est-elle une préoccupation universelle, et si oui, est-elle appréhendée de la même façon partout dans le monde ? Comment définit-on le leadership ? Y a-t-il une différence entre leadership et management, et si oui, de quelle nature ? En quoi les dernières approches en matière de leadership remettent-elles en questions les formes plus traditionnelles du leadership
  • Irrationalité vs rationalité managériale
    Y-a-t-il une place pour l'irrationalité dans un univers organisationnel contraint au service d'une ambition collective ? L'objectivité des savoirs est-elle un leurre ?
  • La coopération
    Le déficit de coopération au travail peut être à l'origine d'une mièvre performance collective, d'un faible engagement des salariés et d'un manque de créativité. Standardisation, adaptation ou création : comment appréhender de façon pratique la coopération au travail ?