Aller au menu | Aller au contenu

Cet entretien se déroule le vendredi 24 mars 2017 de 9h30 à 13h à la Maison d’Albert Kahn 6, quai du Quatre-Septembre à Boulogne-Billancourt

Les cartes géographiques et, plus globalement la représentation cartographique, nous donnentà voir comment les territoires et les sociétés évoluent. Il existe différentes manières de se représenter l’avenir, mêlant objectivités et subjectivités.
Les cartes sont source d’inspiration, enrichissent notre compréhension du monde et développent notre imaginaire. Elles sont également un trait entre le passé et le futur. Elles nous donnent à voir des évolutions qui s’inscrivent parfois depuis peu ou au contraire creusent le sillon de nos sociétés depuis des générations. Les cartes sont donc riches d’enseignement pour les décideurs.

Quelles sont les tendances de notre territoire à venir ? Que peut-on anticiper à l’échelle planétaire et nationale ? Qu’est-ce que le rapprochement des départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines nous donne à voir ?
Nous présenterons des visions d’avenir à travers différentes lectures de cartes : les cartes géographiques, les atlas du futur, les cartes imaginaires et les cartes symboliques.

Les intervenants

Mathieu Baudin, historien et prospectiviste de formation, est directeur de l’Institut des Futurs souhaitables, une école de la Réinvention qu’il a créée avec d’autres conspirateurs positifs et dont la vocation est de réhabiliter le temps long dans les décisions présentes et d’inspirer le débat public de futurs souhaitables. Entouré d’une équipe d’une centaine d’experts et d’artistes, il organise et anime des explorations intellectuelles ou Lab Sessions pour mieux se repérer et se projeter dans le monde de demain.

Stéphane Cordobès est responsable de la prospective au Commissariat général à l’égalité des territoires, chercheur en géographie, aménagement et urbanisme à l’ENS de Lyon, enseignant en prospective urbaine au CNAM Paris. Il est par ailleurs éditorialiste dans la revue Tous urbain. Il s’intéresse plus particulièrement à la manière dont l’urbanisation du monde nous oblige à remettre en cause nos représentations, nos cadres d’analyse et d’action territoriales.

Guillaume Gandelin, diplômé en 2012 de l’Institut d’études politiques d’Aix en Provence, s’est spécialisé dans les relations internationales, notamment concernant le sous-continent indien. Après plusieurs séjours professionnels et universitaires en Inde, Guillaume Gandelin travaille désormais pour le Lépac, laboratoire d’études prospectives et d’analyses cartographiques, participant à divers projets de recherche (2038, les Futurs du Monde) tout en continuant à démocratiser les savoirs géopolitiques au travers de conférences et d’articles sur des sujets variés.

Jacques Lévy est professeur de géographie et d’urbanisme à l’École polytechnique fédérale de Lausanne. Il y dirige le laboratoire Chôros. Ses centres d’intérêts principaux sont la théorie de l’espace des sociétés, notamment au travers de la géographie du politique, des villes et de l’urbanité, de l’Europe et de la mondialisation. Il s’intéresse à l’épistémologie et aux méthodes des sciences sociales, avec une attention particulière pour la cartographie et la modélisation. Il est l’auteur de nombreux ouvrages dont Réinventer la France, 30 cartes pour une nouvelle géographie (Fayard, 2013) et a réalisé un long métrage Urbanité/s en 2013.

Patricia Loué, artiste peintre, développe un travail de cartographies imaginaires, une logique de représentation d’un territoire sur une toile, une écriture du monde. Parmi ses expositions : « Rétrospective Cartographies Imaginaires », Mairie du 6e, Vieux Colombier, place Saint-Sulpice, « Cartographies imaginaires » Galerie L’Autre Maison, Paris 15e, et « Cartographies imaginaires » Galerie de l’Europe, rue de Seine, Paris 6e.

Programme

9h30

  • Introduction de la matinée par Carine Dartiguepeyrou
  • 2038, inventaire d’un futur possible par Guillaume Gandelin
  • Voyage vers demain (la carte du voyage de la Lab, Post-R et le Congrès du futur) par Mathieu Baudin

11h30

  • Quelles représentations pour penser les territoires français de demain ? Illustrations à partir du travail Territoires 2040 par Stéphane Cordobès
  • Géographies du politique, où est l’Ile-de-France dans une France réinventée ? par Jacques Lévy
  • L’imaginaire, le langage et la cartographie. Une vision du Territoire qui parle aussi du rapprochement Hauts-de-Seine - Yvelines par Patricia Loué