Aller au menu | Aller au contenu

Cet entretien se déroule le jeudi 13 décembre 2018 de 9h30 à 13h à la Maison d'Albert Kahn 6, quai du Quatre-Septembre à Boulogne-Billancourt.

L’accès à l’emploi a toujours constitué un axe prioritaire des politiques publiques. La réflexion sur l’emploi s’élargit à une dimension plus large celle du travail et de la richesse créée à la fois du point de vue des habitants et du territoire en tant que tel.

Quels sont les grands sujets qui font débat aujourd’hui ? La fin de l’emploi et la nécessité de penser un revenu minimum universel qui aille au-delà du RSA et prenne en compte la valeur travail au sens large. Le remplacement par les robots du travail des hommes, certaines estimations faisant état d’une destruction possible de 30 à 40% des emplois actuels. Le déploiement de l’intelligence artificielle faible qui n’impacte pas uniquement les emplois faiblement qualifiés, mais également les emplois qualifiés dans les secteurs de la comptabilité, du juridique, de la santé et des assurances pour ne citer que ceux-là. Or le travail n’est pas uniquement une source de revenus, il est également porteur de socialisation et de sens.

La dynamique suscitée par les innovations technologiques est à l’origine de nouveaux investissements et d’activités. Elle est source d’attractivité et donc potentiellement de nouveaux emplois. Le travail évolue dans ses statuts avec une part grandissante des indépendants. Les modes de travail se transforment avec l’adoption de modes plus collaboratifs et transversaux, l’imbrication du travail à la maison et au bureau ainsi que le développement des tiers-lieux.

Nous souhaitons aborder dans cet Entretien Albert-Kahn différentes perspective de l’évolution du monde du travail. Le sujet est vaste, mais il parait important d’essayer de cerner l’évolution des statuts, des métiers et des compétences et de mesurer comment les territoires peuvent créer les conditions optimales pour favoriser un travail qui soit digne et permette à chacun de se réaliser.

Avec les contributions de :

Sonia Bonnet est Deputy VP Global Data Strategy & Governance chez Orange. Elle a été directrice de l’Anticipation Compétences du Groupe Orange. Sonia Bonnet travaille sur les questions de prospective touchant le capital humain et financier. Elle s’intéresse en particulier aux impacts des innovations technologiques sur les organisations, les compétences et les métiers.

Sophie Bretesché est professeur de sociologie à l’Institut Mines-Télécom Atlantique. Responsable de la chaire régionale RITE « Risques, Technologies Emergentes et régulation ». Ses travaux portent sur les trajectoires d’entreprise dans des contextes des changements technologiques. Elle vient de publier Ebureaucratie, le travail emmailé des cadres (Presses des Mines, 2018) et le chapitre «De l’apparente accélération à la permanence bureaucratique : l’usage du mail pour les cadres territoriaux » dans l’ouvrage collectif dirigé par Nicole Aubert @La recherche du temps (Eres, 2018).

Sylvain Le Bon est le fondateur du réseau d'indépendants Happy Dev et de la startup Startin'blox. Entrepreneur depuis 8 ans, il travaille sur le sujet des dynamiques communautaires et sur la manière dont les entreprises peuvent utiliser ces mécanismes pour améliorer leur efficience et le bien-être de leurs travailleurs. C'est sur ces principes qu'est basée Happy Dev, et Startin'blox développe les outils numériques qui permettent d'appliquer ces principes à grande échelle.

Dominique Méda, est professeure de sociologie à l'Université Paris Dauphine/PSL, et directrice de l'IRISSO (Institut de recherches interdisciplinaires en sciences sociales). Parmi ses derniers ouvrages : Réinventer le travail, avec Patricia Vendramin, PUF, 2013 ; Le Travail, Que sais-je ? ; La mystique de la croissance. Comment s'en libérer (2013) ; Une autre voie est possible, avec Pascal Lokiec et Eric Heyer (Flammarion, 2018).

Grégoire Simonnet est Ingénieur en informatique et chef de projet.
Il est titulaire du Diplôme Universitaire Facilitateur (Formation au métier de Fabmanager) au FabLab de Gennevilliers. Il a co-fondé le FabLab associatif “Les Fabriqueurs”, qu’il anime depuis 2015 au sein du tiers-lieu coopératif "Casaco". Il est porteur d'un projet de création d’un tiers-lieu des fabrications artisanales, numériques et culinaires, "La Tréso", qui ouvrira à Malakoff fin 2019.

Programme de la matinée :

  • Introduction de la matinée
  • Dominique Méda, « L’avenir du travail »
  • Sophie Bretesché « E-bureaucratie, le travail emmailé des cadres »
  • Pause
  • Sonia Bonnet « Comment renforcer les capacités humaines et les compétences à l’ère de l’intelligence artificielle et des innovations technologiques? »
  • Sylvain Le Bon « L'entreprise communautaire, un bien commun au service de l'emploi »
  • Grégoire Simonnet « Les nouveaux collectifs de travail, le projet de la Tréso »