Aller au menu | Aller au contenu

Cet entretien se déroule jeudi 12 novembre 2020 de 9h30 à 12h30.

L’aspiration à vivre mieux localement, en se déplaçant sur de moins grandes distances, en faisant ses courses dans son quartier, en ayant accès à un environnement de qualité (vert, sans pollutions, esthétique…) existe depuis longtemps. Elle a pris un nouveau tournant avec l’urgence écologique : une partie de la population française, de plus en plus nombreuse, qui aspire à vivre de manière plus sobre, en faisant appel à des produits français, locaux et dont la traçabilité est garantie.

Certains Français se détachent de la grande consommation, avec une baisse enregistrée des volumes de vente notamment sur les biens de consommation. Cependant, cela ne concerne pas tout le monde ; une partie de la population française restant attachée à la consommation de masse. Y aurait-il deux paradigmes divergents ?

Avec la crise sanitaire, l’achat via les circuits courts s’est renforcé (en particulier pour l’alimentaire) de même que l’achat à distance (pour les autres produits). Par ailleurs, l’exigence de valoriser les richesses locales des territoires que ce soit les personnes, les biens ou les services se fait de plus en plus sentir. Plusieurs projets pionniers émergent comme la refonte de l’approvisionnement des cantines , la lutte contre la précarité énergique et la valorisation des énergies citoyennes, la revalorisation des centres-villes etc.

Quelles sont les évolutions probables dans ce domaine ? Qu’est-ce-que que cela signifie pour la proximité qui est une des valeurs fortes de notre département ? Quelles sont les conséquences pour la gouvernance territoriale ?

Intervenants

Nicolas Colin, associé fondateur de la société d'investissement The Family, est aussi l'auteur d'Un contrat social pour l'âge entrepreneurial (Odile Jacob, 2020) et L'âge de la multitude (avec Henri Verdier, 2015). Il partage sa vision de l'économie et de la société sur Nouveau Départ, média de la crise et de la transition cofondé avec Laetitia Vitaud, et sur European Straits (en anglais), une lettre d'information sur l'économie numérique vue d'Europe. Il a auparavant travaillé pendant plusieurs années à l'Inspection générale des finances à sa sortie de l'ENA. Il vit à Munich (Allemagne) avec son épouse et ses deux enfants.

Mickaël Duval, sous-Directeur des Parcs, des Paysages et de l’Environnement au Département des Yvelines, et Julien Bloutin, son adjoint. Ils pilotent une étude lancée en concertation avec l’ensemble des parties prenantes (producteurs, acheteurs, représentants des filières professionnelles…) sur le développement de l’approvisionnement local des services de restauration scolaire, et la consolidation voire la construction de filières de productions locales.

Florence Presson, adjointe au Maire aux transitions et à l'économie circulaire & solidaire à la ville de Sceaux. Elle a porté plusieurs projets dont le parcours de rénovation énergétique performante des maisons, soutien l’arrêté anti-pesticide et le projet de grande cause pour « la lutte contre l’exclusion énergétique ».

Diana Filippova est conseillère auprès d’Anne Hidalgo. Elle est l’auteure de deux livres, Technopouvoir, dépolitiser pour mieux régner (Les Liens qui Libèrent, 2019) et Société collaborative (Rue de l’Échiquier, 2015). Engagée en politique, elle a été tête de liste d’Anne Hidalgo dans le 7e lors des municipales de 2020 et a co-fondé Place publique en 2018 dont elle a été la première co-présidente. Passée par Bercy et Microsoft, où elle a dirigé l’écosystème des startups, elle a été porte-parole de l’association Ouishare.

Adeline Perrhault et Eugénie Nöel, étudiantes diplômées du Master Management interculturel de l’ISIT. Elles présenteront les scénarios de l’étude prospective « Habiter local en 2049 ».

Programme

  • Introduction de la matinée par Georges Siffredi, Président du Département des Hauts-de-Seine
  • L'économie locale à l'âge entrepreneurial par Nicolas Colin
  • Réintroduire les circuits courts pour l’alimentation des cantines scolaires dans les Yvelines, de la production à la distribution par Mickaël Duval et Julien Bloutin
  • La ville du quart d’heure, la démarche de la Ville de Paris par Diana Filippova
  • Lutter contre la précarité énergétique, la politique de transition énergétique de la ville de Sceaux par Florence Presson
  • Récits du futur « Habiter local en 2049 », une étude prospective réalisée par les étudiants des Masters « Management interculturel » et « Stratégie internationale et diplomatie » de l’ISIT, par Adeline Perrhault et Eugénie Nöel