Aller au menu | Aller au contenu

Cet entretien se déroule le vendredi 22 septembre 2017 de 9h30 à 13h à la Maison d’Albert Kahn 6, quai du Quatre-Septembre à Boulogne-Billancourt

Les mutations en cours et des connaissances innovantes invitent à un futur différent. Rénover nos représentations du «cerveau» et en tirer les conséquences permet de prendre des décisions autrement, telle est la proposition des neurosciences et des sciences cognitives.

Elles donnent l'opportunité d'une réévaluation des pratiques et incitent à l'innovation. Elles apportent des repères tangibles pour créer de nouveaux référentiels où le potentiel et les limites de l'intelligence humaine sont mieux pris en compte.

Alors, comment les mettre en application dans notre manière de comprendre, d'accompagner et de vivre les changements ?

À partir d'un modèle explicatif des mécanismes cérébraux mobilisés par la personne qui se concentre pour agir, nous découvrirons ce qui se cache derrière des notions comme la mémoire, les émotions, l'attention, les systèmes moteurs. Dans un deuxième temps, un modèle pragmatique d'accompagnement du changement collectif et de montée en compétences sera proposé. Des liens explicites seront faits entre les notions abordées dans la première partie et leurs implications dans les démarches collectives. La notion de désapprentissage/apprentissage sera au cœur de cette matinée qui nous permettra de comprendre pourquoi la transformation est un sport difficile tout en proposant des solutions pour les engager de façon vertueuse pour le cerveau humain.

Les intervenants

Hélène Blot, formatrice et coach de cadres dirigeants et de leurs équipes. Sa démarche pluridisciplinaire et globale en coaching sollicite les 3 niveaux de conscience de la personne (mentale, physique et émotionnelle) au service de la lucidité et de l'efficience des individus et des équipes.

Formée pendant deux par Bernadette Lecerf Thomas, elle utilise l'apport des neurosciences pour accompagner ses clients issus de cultures entrepreneuriales et générationnelles différentes.

Elisabeth Georges, formatrice, superviseur, coach individuel, d'équipe et d'organisations depuis 15 ans, elle accompagne ses clients en utilisant les modèles de l'analyse transactionnelle, de la systémique et des neurosciences. Spécialiste de l'approche systémique qu'elle enseigne dans le DESU Pratique du coaching à Paris 8, elle s'est formée avec Bernadette Lecerf Thomas à l'utilisation des neurosciences pour le développement des talents et la conduite du changement.

Bernadette Lecerf-Thomas superviseur et transmetteur de savoir, se consacre aujourd'hui à accompagner les coachs, les formateurs et les acteurs de la transformation des entreprises pour l'appropriation des neurosciences (conférence, coaching, formation, supervision). Riche d'une expérience d'entrepreneur, du développement d'une offre et d'une pratique d'accompagnement du changement, d'un travail de vulgarisation des neurosciences en lien avec les sciences sociales, elle propose des modèles pragmatiques permettant de mettre en relation concepts et opérations.

Auteure de : Activer les talents avec les neurosciences, du talent individuel à l'intelligence collective, Pearson 2012, 2015 pour la 2e édition complétée, Neurosciences et management, le pouvoir de changer. Édition d'Organisation 2009. L'informatique managériale, relations et approche systémique, HERMÈS 2006.