Aller au menu | Aller au contenu

Cet entretien se déroule le 8 avril 2021 de 9h30 à 12h30. La conférence se déroulera en ligne.

La crise du coronavirus a accéléré le télétravail qui était déjà largement pratiqué dans les organisations mais pas de manière aussi intense. Le télétravail s’est imposé pour les emplois télétravaillables, mais qu’en sera-t-il sur le long-terme ?

Comment travaillerons-nous demain et à quoi nos bureaux devront-ils servir ?

Le management hybride qui allie travail à distance et travail en présence est en train de devenir la norme. Demain, le travail sera un mix de travail en déplacement, au bureau et à la maison. La question est plutôt de savoir combien de temps passerons-nous au travail, qu’y fera-t-on et surtout comment préserver le sentiment d’appartenance du collectif ?

C’est avec ces objectifs à l’esprit que nous souhaitons anticiper les impacts de l’évolution du travail sur notre collectivité : sur ses activités en matière de bâtiment, sur les capacités et les conditions nécessaires pour travailler ensemble, sur les nécessaires aménagements des lieux de travail.

Programme

Ouverture

Béatrice de Lavalette, Adjointe au maire de Suresnes déléguée aux RH, à l’innovation sociale et au dialogue social, Vice-Présidente de la Région Île-de-France en charge du dialogue social.

La Mairie de Suresnes est particulièrement innovante en matière RH à travers le projet « Incarnons le travail de demain » (télétravail, espaces ouverts et « flex », management moins hiérarchique et plus transversal) que l’élue porte depuis quatre ans. Elle partagera également avec nous son expérience sur le développement de son projet à la Région Ile-de-France.

Où ira-t-on travailler demain ? Comment le marché de l’immobilier de bureaux est-il en train d’évoluer ? Quelles sont les grandes lignes directrices de son évolution en matière de construction ?

  • Quelles sont les attentes des entreprises en matière de lieu de travail (coût économique, rationalisation des espaces, outils techno, etc.)?
  • Comment les aménageurs abordent-ils le mix de travail entre la maison, le bureau et les tiers lieux ?
  • Quelles sont les pratiques mises en place pour une organisation du travail plus vertueuse sur le plan écologique, réduisant les déplacements mais aussi l’aménagement des bureaux ?

Avec les interventions de :

  • Vincent Gollain, directeur Institut Paris Région. Les tendances du marché immobilier de bureaux en RIDF.
  • Nicolas Andreatta, directeur du développement, Etablissement Paris La Défense. Les évolutions du marché immobilier tertiaire, les tendances d’utilisation des bureaux, le comportement des entreprises et des investisseurs, le cas de Paris La Défense.
  • Christophe Cote, fondateur et président d’Adopte un bureau, pionnier du mobilier durable de bureaux. Il témoignera de l’évolution des besoins des entreprises et des tiers lieux.

Qu’est-ce qu’on ira faire au travail ? Quelles conséquences sur le (ré)aménagement des bureaux ?

  • Quelles sont les différents objectifs et visions de l’organisation du travail (adaptabilité, flexibilité, relationnel, résilience, etc.)?
  • Quels sont les enseignements des expériences passées de la collectivité en matière d’aménagement ? Que restera-t-il de la nécessité de maintenir une distance physique, de pratiquer les gestes barrières et de réduire les réunions physiques de grand groupe ? Les bureaux doivent-ils prendre en compte de nouvelles exigences pour favoriser les relations?
  • Comment agencer les différents besoins et les exigences selon les métiers ? Dialoguer, se construire des histoires, fraterniser sont autant d’éléments critiques du management pour favoriser le sentiment d’appartenance.
  • Comment améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments, prendre en compte les nouvelles exigences de superficie par personne et les enseignements des installations peu réussies (problème de bruit, manque d’espace aéré, températures aléatoires etc.) ?

Avec les interventions de :

  • Frédéric Moulin, directeur interdépartemental des bâtiments, conseil départemental des Hauts-de-Seine et des Yvelines. Il commentera la nouvelle stratégie de qualité environnementale des bâtiments, validée par les dexu Présidents, qui intègre non seulement le volet environnemental (dont performance énergétique, empreinte carbone), mais aussi la qualité de vie des utilisateurs (bio climatisme, confort, santé).
  • Aude Romain-Delépine, directrice Modernisation de l’administration du conseil départemental des Hauts-de-Seine, a été en charge du projet de déménagement à l’Arena. Elle est également active sur les problématiques de nouveaux modes de travail et nous donnera un retour d’expérience sur l’aménagement de bureaux pour notre collectivité.